Ignorer peut devenir de la violence psychologique

Tests of personality - tests de personnalité

Ignorer peut devenir de la violence psychologique

11 janvier 2019 Bien Etre 2

Violence psychologique

« Violence psychologique » tiré du très bon article « la loi du silence » sur nospensees.fr – 10 août 2017

Abus émotionnel

Rien n’est plus préjudiciable à votre confiance et à votre estime de soi que d’être dans une relation émotionnellement abusive. Contrairement à la violence physique, la violence émotionnelle ou violence psychologique peut être plus insidieuse et difficile à évaluer.

De nombreuses d’études montrent que les hommes et les femmes abusent les un des autres à des niveaux égaux. En fait, des abus psychologiques peuvent se produire dans n’importe quelle relation – entre parents et enfants, entre amis, et entre proches. Au travail.

L’abus émotionnel est utilisé pour contrôler et dominer l’autre, ou comme mécanisme de défense. Très souvent, il se produit parce que l’agresseur a des blessures d’enfance et des insécurités qu’il n’a pas guéri. En effet, l’agresseur se sent en colère, blessé, craintif et impuissant.

Dans le droit français on parle de violence psychologique si les actes sont répétés (paroles ou agissements) et entraînent une dégradation des conditions de vie entraînant une altération de la santé physique ou mentale. 

Déni, discrédit et silence

Parmi les différentes formes de violences psychologiques, on retrouve le déni, le discrédit et le silence. Ces trois catégories ont un statut particulier, parce qu’elles sont souvent utilisées en réponse à la protestation de la victime qui se plaint de ne pas avoir été entendue ou d’avoir essuyé une remarque désagréable. Leur utilisation marque la conviction bien ancrée chez l’agresseur d’être dans son bon droit quant au discours qu’il tient à autrui, voire sa volonté explicite de blesser l’autre. Elle illustre aussi le fait que l’agresseur n’a aucune intention de présenter ses excuses. Effectivement il est incapable d’éprouver de l’empathie par rapport à ce qu’il fait subir à sa victime.

Le silence

Le silence est une ressource très utilisée par les personnes qui se considèrent être rationnelles avant d’être intuitives. En même temps, cela correspond non seulement à une expression de violence passive, mais également à un mécanisme déguisé d’abus psychologique. A vrai dire, cela signifie que l’on abîme profondément la personne à laquelle on impose cela.

 On parle de loi du silence. C’est l’ensemble des comportements qui ont pour objectif d’ignorer l’autre. Elle est utilisée dans toutes les relations : couple, amis, parents et enfants, proches etc. Elle implique l’existence d’un conflit préalable. Mais dans certains cas, la victime de ce type de comportements n’a pas connaissance de ce fameux conflit, précisément parce que l’autre ne s’est pas ouvertement exprimé.

« Le pire péché envers nos semblables, ce n’est pas de les haïr, mais de les traiter avec indifférence; c’est là l’essence de l’inhumanité.« 

George Bernard Shaw-

Rendre quelqu’un invisible

 Dans l’approche d’ignorer quelqu’un, il y a des actions telles que de ne pas lui parler, prendre ses distances, éviter la compagnie de cette personne comme si elle était contagieuse. Mais aussi ignorer ses demandes ou ses besoins exprimés et adopter un comportement qui a pour objectif d’annuler ou de rendre quelqu’un invisible.

Ce type de comportements est plutôt nocif s’il est répétitif. Il dénote d’un manque d’intelligence émotionnelle, et il peut aussi entraîner de graves conséquences sur l’autre personne. Cela revient à des tentatives de contrôle et d’humiliation de l’autre. Dans tous les cas, cela n’a rien de positif dans une relation. 

 Ignorer quelqu’un, c’est le mépriser et même l’annuler. De plus, cela devient encore plus malsain quand tout a lieu dans un cadre de silence dur et cru, que la victime ne sait finalement pas interpréter.

La victime

Quiconque est ignoré plonge petit à petit dans un état de tristesse qui, parfois, se transforme en dépression. Il ressent aussi de la colère, de la peur et de la culpabilité. Ignorer quelqu’un est une manière de le montrer du doigt, de l’accuser, mais de manière implicite. Ce mécanisme devient alors en une manière maladive d’affronter un conflit.

La victime de ce type de comportements se remplit également d’angoisse. Elle ne sait jamais vraiment ce qu’elle a fait de mal ou pourquoi on la traite de cette manière exactement. Elle vit la situation comme si elle avait perdu le contrôle et de cela génère forcément un stress. D’où le fait qu’il s’agit d’une forme d’abus dans laquelle il n’y a ni cris, ni coups, mais énormément de violence.

Apprendre à résoudre ce type de situation

Parfois, la loi du silence a lieu entre deux personnes qui s’aiment beaucoup, comme les membres d’un couple, entre de grands amis, des frères et sœurs etc. Certains pensent qu’imposer ce régime à l’autre va changer un comportement ou va obliger l’autre à agir comme on le veut. Ils considèrent quasiment cela comme un outil éducatif. Cependant, ils se trompent. Ignorer l’autre pour le punir ne fait que détruire les relations.

Comme de nombreuses tactiques, qui ne sont rien de plus que des tactiques défensives et des fruits de l’insécurité, cela révèle une mauvaise gestion de la communication. Le silence est sain quand il y a beaucoup d’excitation et qu’il est nécessaire de faire une pause au lieu d’aggraver ce qui arrive. Mais quand il est utilisé comme un moyen de contrôle ou de punition, il devient alors un abus.

Personne ne doit permettre aux autres, de manière passive, de l’ignorer, du moins sans explication. Personne ne doit non plus essayer de résoudre un conflit en utilisant la loi du silence. Quand il y a un problème entre deux êtres humains, la seule manière qui vaille est de chercher une manière de dialoguer pour trouver des solutions. Le silence et la distance n’entraînent que plus de problèmes et ne résolvent jamais rien.

Conclusion

L’indifférence fait mal et déconcerte mais elle se guérit grâce au temps à partir du moment où l’on est suffisamment courageux pour nous en éloigner.

Faire le test d’affirmation de soi pour mesurer votre mode d’affirmation ou pour identifier celui d’une autre personne

 

2 réponses

  1. […] Ignorer peut devenir de la violence Ennéagramme Liste des articles […]

     
  2. […] Ignorer peut devenir de la violence psychologique […]

     

Laisser un commentaire