Auto-sabotage : les 13 saboteurs intérieurs psychologiques

Les 13 saboteurs qui affectent notre bien-être, nos relations et nos performances. Janvier 2023 – fred Lacroix – Institut Ennéagramme de Lyon.

Pourquoi agissons-nous ainsi ? Réagissons-nous ainsi ?

C’est souvent à son propre insu et malgré elle qu’une personne répète des comportements qu’elle regrette par la suite. Ou qu’elle se retrouve dans des situations, des impasses qu’elle a déjà rencontrées. La première explication qui vient à l’esprit est d’invoquer la destinée. La seconde, qui replace le problème sur le plan individuel, consiste à aller voir du côté de l’inconscient. On parlera alors d’auto-sabotage.

Une notion est essentielle ; le fonctionnement automatique de la plupart de nos comportements, pensées et émotions. Le fonctionnement de l’inconscient permet à chacun de vivre dans l’instant présent. Au contraire, la conscience, elle, intervient en cas de difficulté. Ainsi la conscience gère l’ensemble de la personnalité, et l’identification de nos propres saboteurs intérieurs et inconscients peut se révéler clef.

Comment nous nous auto-sabotons

Les saboteurs sont les voix dans votre tête qui génèrent des émotions négatives dans la façon dont vous gérez les défis quotidiens de la vie. Ils représentent des modèles automatisés dans votre esprit pour savoir comment penser, ressentir et réagir. Ils causent tout votre stress, votre anxiété, vos doutes, vos frustrations, votre mal-être. En somme, ils sabotent vos performances, votre bien-être et vos relations.

Attention, cela demande du temps (~20 minutes).

Ou pensez-vous qu’un questionnaire sérieux peut identifier vos saboteurs avec 5 questions ?  😉

Le Juge, Saboteur universel

Le Juge est le Saboteur universel qui concerne tout le monde. C’est celui qui vous réprimande à plusieurs reprises pour des erreurs ou des oublis, vous avertit de manière obsessionnelle des risques futurs, vous réveille au milieu de la nuit en vous faisant du souci, vous fixe sur ce qui ne va pas chez les autres ou dans votre vie, etc. Votre juge est soutenu par un de ses 3 Saboteurs Assesseurs et est activé par un des 9 autres Saboteurs Complices. Il est responsable d’une grande partie de votre stress et de votre mal-être. Il réduit votre efficacité et nuit à vos relations.

Et ses 3 Saboteurs Assesseurs

Le juge s’appuie sur 1 de ses 3 assesseurs pour formuler son jugement. Pendant l’audience, l’assesseur fait poser par le juge toutes les questions qu’il juge utiles à la compréhension des débats. Puis il va délibérer avec le juge sur les mesures et les peines à prendre. Le filtre, pour interpréter le monde, de l’assesseur est donc primordial ! Quel est votre assesseur ?

Le Passeur

Ce saboteur considère que la destinée est imposée. Le quotidien ne laisse pas d’autres choix que de parcourir la vie à travers les événements et les décisions des autres sans se sentir responsable de ce qu’il se passe. Pour lui, « être » se résume souvent à « survivre », à « ignorer » ou à « faire ». Sans surprise, il n’est pas soumis aux mêmes interprétations que les autres et le thème de responsabilité  le concerne peu. En tout cas pas la sienne. Ce saboteur intérieur apparaitra souvent comme une « victime » convenable et bien pensante, pas facile à déloger. Quand il ne peut pas éluder la problématique, il va passer la responsabilité du problème sur quelqu’un d’autre. Son jugement est alors irrévocable.

Le Berger

Ce saboteur pense détenir les clefs de la vie. Souvent cette certitude est étayée par des croyances religieuses, scientifiques, morales. Ainsi le mental étant rassuré, il lui est possible de construire une personnalité et une identité. Pour lui, « être » se décline en « croire », « savoir », « paraître », « contrôler », « posséder », etc…. Mais cette représentation ne le met pas à l’abri des épreuves de la vie. Quand des problèmes surgissent, comme le loup qui attaque le troupeau, le saboteur intérieur peut apparaître comme une victime, mais le plus souvent il apparait comme un berger, un sauveur garant des bonnes façons de faire. Gare au loup ! Son jugement est là pour évaluer et  clôturer sur ce qui est bien, juste ou mal. L’incertitude et le doute ne sont pas de mise.

Le Ressasseur

Ce saboteur a expérimenté la présence du sabotage, mais sans pouvoir le nommer. Il tourne en rond, il rumine, il ressasse. De fait, il occupe l’esprit par des pensées négatives, involontaires et répétitives. Il focalise l’attention sur certaines émotions, ou quelques mauvaises expériences passées ou sur un futur perçu comme menaçant. Il regarde la vie non telle qu’elle est, mais telle qu’elle devrait être. Pour lui, “être” se décline en “devrait”, “pourrait”, “faudrait”, “si j’avais”, “et si …” etc… Le saboteur intérieur peut apparaître comme un bourreau par manque d’estime ou de confiance. Ou par frustration et pessimisme, il peut générer de l’excès, de la manipulation et de l’agressivité.

Les 9 saboteurs complices

Le juge et un de ses assesseurs travaillent avec un saboteur principal complice pour détourner votre esprit et causer la plupart de vos déboires. Lequel d’entre eux vous semble familier ?

Le Séducteur

Tente indirectement de se faire accepter et aimer en aidant, en faisant plaisir, en sauvant ou en flattant les autres. Perd de vue ses propres besoins et en ressent du ressentiment.

L’Accomplisseur

Dépend de la performance et de la réussite constantes pour le respect de soi et la reconnaissance des autres. Quitte à enjoliver ou travestir la vérité, et à ne pas prendre en compte ses  ressentis.

Le Tragédien

Émotions et tragédie comme moyen d’attirer l’attention et l’affection. Une sensibilité  extrême sur ses sentiments internes, et une recherche de l’idéal, ou de ce que les autres ont en plus.

L’Agité

Constamment à la recherche d’une plus grande excitation dans la prochaine activité, ou d’un plaisir sans fin. Optimisme inébranlable quelque soit la situation.

Le Vigilant

Anxiété et doutes intenses et continus à propos de tout et de ce qui pourrait mal tourner. Une vigilance et une méfiance qui ne peut jamais s’arrêter.

Le Tatillon

Perfectionnisme et besoin d’ordre et d’organisation poussés à l’extrême. Anxieux d’essayer de rendre trop de choses parfaites.

L’Intellect (uel)

Concentration intense et exclusive sur le traitement rationnel de tout chose, y compris les émotions et les relations. Peut être perçu comme indifférent, insensible ou intellectuellement arrogant.

L’Evitant

Se concentre sur le positif et l’agréable de manière excessive. Évite les tâches et les conflits difficiles et désagréables. Tendance à procrastiner.

Le Contrôlant

Besoin compulsif de prendre en charge et de contrôler les situations et les actions des gens selon sa propre vision. Colère et impatience élevées lorsque cela n’est pas possible.

A quoi ressemblent-ils ?

On les reconnaît notamment à leurs effets. Ils insinuent le doute, constituent une croyance limitante, nous répètent toujours les mêmes messages, se présentent comme la voie de la raison, ne s’intéressent pas aux preuves, se concentrent sur le manque et le problème, posent des questions binaires …. Certains les comparent à des gremlins.

D'où viennent-ils ?

Les saboteurs proviennent de notre enfance. Ils étaient là pour nous aider à survivre aux menaces réelles et imaginaires. Au passage au monde adulte, nous n’avons plus besoin d’eux, mais ils sont devenus des habitants invisibles de notre esprit. Ils sont prêts à bondir en cas de moindre danger.

Les schémas de pensée, de sentiment et de réaction de nos Saboteurs sont codés de manière soft dans notre cerveau par des voies neuronales. Lorsque ces voies neuronales sont déclenchées, nous sommes « détournés » par nos Saboteurs et ressentons, pensons et agissons instantanément en utilisant leurs schémas.

Contrôler ses saboteurs

Repérer son saboteur mental dans certaines situations permet tout d’abord d’en prendre pleinement conscience. Il s’agit d’un phénomène universel. La question n’est pas de savoir si vous avez des saboteurs, mais quels sont ceux que vous avez et quelle est leur force.

Avez-vous pu identifier vos saboteurs ? Si non, faites le test gratuit et anonyme

Quand nos mécanismes d’auto-sabotage ont pris le pouvoir, nous ne sommes plus le pilote de notre vie. Identifier ces mécanismes, diminuer leur emprise et faire émerger de nouveaux chemins permet de retrouver la liberté de choisir.

Nous pouvons vous aider sur ce voyage de découverte de soi qui peut-être semé d’embuches. Contactez-nous.

Sources

C’est en investiguant le concept de saboteur dans le cadre de la désintégration de l’ennéagramme, que je suis tombé sur l’approche de Shirzad Chamine (neuroscientifique et psychologue de Californie) et de ses 10 saboteurs. Le concept de saboteur et d’auto-sabotage, comme on peut le trouver dans l’analyse transactionnelle et ses drivers, existe depuis longtemps. Si un spécialiste de l’ennéagramme reconnait tout de suite la description des 9 saboteurs de Shirzad Chamine, la notion de Juge Saboteur, universel,  est intéressante comme outil de coaching et de communication. Cette notion de Juge permet d’aborde d’une manière différente et originale, l’approche de désintégration de l’ennéagramme. 

D’autre part, cette notion de Juge permet d’approfondir le concept de jugement interne, et de souligner que tout le monde n’aborde pas de la même manière la personnalité, la vision de soi, du monde et des autres et donc le jugement. Je m’appuie en partie sur le travail de Rose et Gilles Gandy (Les 9 plaies de l’âme) pour introduire le concept de 2 des Saboteurs Assesseurs, et ainsi souligner cette différence essentielle dans la prise de conscience de soi et de la manière de juger. C’est une étape essentielle du coaching ou de l’accompagnement d’une personne. Ainsi il était important de rajouter des Saboteurs Assesseurs à l’approche de Shirzad Chamine (Passeur, Sauveur et Ressasseur) dans notre approche à l’Institut Ennéagramme de Lyon. 

Je m’appuie aussi sur le travail d’Anna Sutton pour le 3ème Saboteur Assesseur. Il est aujourd’hui démontré qu’un travail sur soi, par exemple en utilisant la Pleine Conscience, peut générer du mal-être chez certaines personnes. Soit parce que l’on crée du changement dans la vision du monde de certaines personnes, les sortant d’un cadre connu et sécurisant. Soit parce que ces personnes vont se mettre à ruminer, à ressasser, créant plus d’effets négatifs que positifs.Ces réactions vont aussi impacter le jugement d’une personne.

Pour en savoir plus :